Comment protéger son site internet facilement

Comment protéger son site internet

Aujourd’hui, de nombreuses attaques sont menées contre des sites web dans le monde entier. Il peut être très difficile de protéger un site Web, car on ne sait jamais où et quand quelqu’un va l’attaquer.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous pouvez facilement protéger votre site Web contre les attaques informatiques.

Les types d’attaques informatiques les plus fréquentes:

  • DDoS – Distributed denial of service (déni de service distribué)
  • Exploitation des failles Zero day
  • Injection SQL et XSS (Cross Site Scripting)
  • Paramètres de mots de passe erronés

Ces attaques peuvent être combinées entre elles, et il est alors plus difficile de se protéger contre. Nous allons vous expliquer comment protéger votre site Web contre ces différents types d’attaques.

Attaque DDos

Un DDoS est une attaque informatique où des pirates utilisent plusieurs ordinateurs pour demander le même service à un serveur, en essayant d’avoir une connexion longue/une validation de session. Cela cause une forte charge du serveur, ce qui empêche les autres ordinateurs d’avoir accès à votre site web.

Un DDoS commence par le piratage de nombreux ordinateurs. Les pirates vont utiliser ces machines pour envoyer des paquets sur un site web en tant que flux. La majorité des attaques sont menées contre les sites Web et les services en ligne populaires, car il y a plus de chance pour qu’un pirate puisse prendre le contrôle d’un grand nombre d’ordinateurs sur Internet très simplement.

Vous pouvez utiliser un filtre réseau (pare-feu) pour bloquer les attaques de DDoS. Cependant, cette solution ne résoudra pas toutes les attaques sur votre site web. Deux solutions s’offrent à vous : Centre d’appel de support technique hébergé hébergez-vous , hébergeur de site web On peut envoyer des signaux à votre tour aux ordinateurs pirates, afin qu’ils déconnectent leurs machines et rendent l’attaque moins efficace. Mais on ne peut pas toujours défendre contre les attaques de DDoS.

Aujourd’hui, les pirates exploitent des serveurs vulnérables et utilisent leur nombre pour envoyer une grande quantité de données – cela cause le site Web à subir une forte charge du serveur et bloque l’accès au site web pour les autres ordinateurs. Vous ne pouvez pas toujours protéger votre site web contre une telle attaque. Lorsque vous constatez un tel trafic massif provenant d’un seul domaine IP , il sera très difficile d’augmenter le niveau de sécurité, car les pirates ont déjà accès au site web. Si votre site est déjà attaqué, il vaut mieux essayer de déplacer la charge sur un autre serveur.

Exploitation des failles Zero day

Il y a quelques années, les pirates utilisaient des failles pour obtenir un accès à un site Web et le modifier afin d’obtenir des informations confidentielles ou voler des données personnelles . Il y a eu plusieurs cas où des gens sont incapables d’accéder à un site Web car ce site contient une faille qui a été exploitée .

Vous devez vérifier toutes les heures que les applications (OpenSSL, Apple, etc.) sont à jour. Si vous trouvez d’autres failles dans votre site Web – comme le logiciel web Apache Struts qui peut être compromis et causant un vol de données confidentielles de l’entreprise – vous devez installer la meilleure version du correctif pour le corriger.

Injection de requête SQL

Un pirate peut utiliser une technique connue sous le nom d’injection SQL pour obtenir des informations sensorielles sensibles d’un serveur. En outre, il est possible qu’une telle attaque mène à une corruption du site Web .

Les informations d’injection SQL sont généralement des requêtes HTTP extraites des utilisateurs et stockées sur le serveur web sans égards pour la sécurité. Ainsi , lorsque vous essayez de bloquer les données sensibles, il est important de ne pas placer ces informations dans l’URL ou le SQL.

Attaque par mot de passe Mots de passe

L’attaque la plus courante Si le nom d’utilisateur et le mot de passe ne peuvent jamais être stockés sur le serveur sans protection, les pirates ne peuvent pas obtenir des informations d’accès sensibles stockées sur un ordinateur distant.

Installation de logiciels malveillants Les attaques via commande SQL sont également menées lorsque des sites Web contenant des failles SQL permettent aux utilisateurs d’introduire leurs propres données dans le site web ou quand une fonction de type uploader permet des hôtes distants de télécharger et installer n’importe quel programme. Ainsi, il est très facile pour ces programmes malveillants d’être installés sur votre ordinateur. Le pirate pourrait alors voler les données stockées sur votre disque dur ou encore modifier le site Web afin de servir des publicités ou des programmes malveillants.

La meilleure solution est d’empêcher les utilisateurs de milliers d’ordinateurs distants d’accéder au site web avec une protection supplémentaire, comme un firewall qui filtre tous les flux entrants et sortants en fonction du nom d’hôte et du numéro IP . Il vaut mieux sécuriser le site web de votre hébergeur de site Web (ou hébergeur) et veiller à ce qu’ils protègent l’accès au serveur.

Conclusion

En fonction du type d’attaque, toutes les mesures nécessaires doivent être prises pour le défendre. Parfois , il est également utile d’aider votre hébergeur ou un hacker expérimenté pour identifier le problème plus rapidement et trouver une solution plus efficace pour sécuriser votre site Web .

Vous avez d’autres questions ?  Visitez notre page pour trouver la réponses aux questions les plus fréquentes.

Related Posts